l'architecte






Nommé selon les documents de LERM, DELERM, DELLERM, DE LER, Gratien (Gassiot, diminutif de Gassies) de LERM , nait et est baptisé le 29 otobre 1586 à Cadillac où son père, Pierre DELERM maître maçon, travaille à l'édification du pavillon central et la partie septentrionale du corps de logis du château du Duc d' Epernon et se fixe dans le village proche de Omet

Son oncle, et le fils de celui ci, sont également maitres maçons, bourgeois de Rions, habitant le village de Livran.

Le 6 avril 1603, présenté par son père, il devient l'élève pour sept ans de Pierre SOUFFRON, l'architecte et maître d'oeuvre du château du Duc d'Epernon depuis l'origine en 1599. Cependant, pour une raison inconnue, son nouveau maître quitte le chantier dès la fin du mois suivant. On ne sait s'il reste attaché à la construction de Cadillac, ou s'il le suit à Auch et Toulouse.
( Souffron est maître architecte de la ville d Auch et dirige les travaux de la cathédrale en 1597- En 1603 1604, il travaille a la construction du pont neuf de Toulouse et ceci jusqu' en 1608 et bien plus tard en 1616 avant d' être écarté et remplacé par des architectes parisiens dont Lemercier. Il est également l'architecte des galeries latérales du Capitole ente 1602 et 1606 )

Le certain, c est la parenté du château de Poyanne avec l'oeuvre de Pierre Souffron à Cadillac:

La conception du pavillon central en avancée et coiffé d'un dôme, accueillant l'escalier, la proportion de l'ensemble des pavillons, les corps de logis à trois travées de fenêtres surmontées de lucarnes, celle des fenêtres, les murs d'angle à bossages, le balcon à consoles de l'entrée, autant d'éléments inspirés du modèle tels que le soubassement nord taluté et les salles voutées du sous-sol.

Cela peut s'expliquer aussi par sa relation avec son ami et collègue Pierre COUTEREAU, fils de Louis COUTEREAU également architecte du duc d'Epernon qui a pris la suite de SOUFFRON et de Gilles de LA TOUCHE dans la direction des travaux de Cadillac, de 1604 jusqu'à sa mort en 1630. C'est d'ailleurs Pierre COUTEREAU qui succède à son père jusqu'en 1650

Delerm se démarque cependant du modèle de Cadillac en prenant le parti de supprimer les ailes en retour et donc la cour d'honneur et de moderniser les fenêtres en abandonnant traverses et meneaux.

Cadillac

C'est avec Pierre Couterau qu'il entreprend, plus tard, en 1644, la construction de l' Orangerie de Cadillac , de même que les restaurations importantes sinon la reconstruction du château de Beychevelle en Médoc, pour Bernard de la Valette, le deuxième et dernier duc d'Epernon ( voir les contrats dans Société Archéologique de Bordeaux -tome IX- 1882- p 57 )

Il s'installe à Bazas , qu'il habite au moins entre 1630 et 1644, date de sa mort. Architecte de la ville, il est probable qu'il ait, à ce titre, travaillé jusqu'en 1635 à la reconstruction de la cathédrale ruinée par les Huguenots . On lui attribue également une maison de la grande place datée de 1630.


De fait, Poyanne puis Castillon à Arrengosse semblent être ses chefs d'oeuvre.

Projet des travaux de maçonnerie détaillés par Gratien de Lerm

- cliquer sur l'image pour voir -



extrait retranscrit et repris par l'Abbé Légé - Les Castelnau-Tursan -1886- vol 1, page 410.


le château de Castillon à Arrengosse




contrat d'apprentissage de Gassiot Delerm

En 1627 quatre architectes ou maitres maçons se rendirent à Saint Jean de Luz pour établir un rapport à l'occasion des derniers travaux de la construction du port de Socoa. Or, on remarque qu'ils vennaient de Dax et de l'Auribat
- Jean de Lubis, natif de Cadillac comme Gratien de Lerm,  et habitant Poyanne
- Martin de Daillets, de Dax
-Jean Pérès, dit le Lyonnais  travaillant en Auribat
- Nicolas Dupuis, natif de Paris et travaillant à Poyanne.
On peut donc penser que cette équipe a surement travaillé a l'édification du château de Poyanne à la même époque


Découvrez !

Aucun commentaire: